3- Les Ormes – Blois

Départ Mercredi 5 août.
Un parcours sérieux car 171 Km à parcourir.

Les Ormes - Blois

Les Ormes – Blois

Cliquez ici pour découvrir la carte détaillée

Départ  : LES ORMES (89) – Arrivée :  BLOIS (41)
Distance : 171 Km – Dénivélé positif : environ 1000 m

Auxerre

Auxerre

Blois

Blois

Parcours détaillé :
LES ORMES – Grandchamp – Champignelles – Champcevrais – Rogny les Sept-écluses – Adon – La Bussière (parc, potager et son Château)  – Poilly-lez-Giens – Saint-Gondon – Lion en Sullias – Sully sur Loire (château constitué d’un donjon et entouré de douves (4ème site le plus visité du département du Loiret) – un moulin à vent – un musée du cirque – la maison des étangs) – Tigy – Vienne en val – Marcilly en villette – Ligny le ribaud – Chambord – Huisseau sur cosson – BLOIS.

Coté tourisme
LES ORMES : http://www.lesormes89.fr/
BLOIS : http://www.bloischambord.com/ – http://www.blois.fr/

Spécialités culinaires

AUXERRE et l’Auxerrois : le raisiné bourguignon, le jambon au chablis, le rigodon,
BLOIS : Les doux paysages regorgent de produits du terroir se déclinant au rythme des saisons : tendres asperges et confitures de mirabelles, liqueurs de fruits et croquets aux noisettes, faisans et champignons sauvages, palets solognots et petits fromages de chèvre fermiers…les foies gras et gésiers confits rivalisent de saveurs, tandis que les papilles s’adoucissent en croquant l’Aristocrate, précieux biscuit du XIXe siècle et voyagent en faisant fondre sous la langue les chocolats des maîtres chocolatier locaux.
Vins : Coteaux du Vendômois, Touraine, Touraine-Mesland, Cheverny, Cour-Cheverny, Valençay et Crémant de Loire

Spécialités Bourguignonnes : la fine de Bourgogne, le ratafia de Bourgognele crapiau, l’oeuf en Meurette, le jambon persillé de Bourgogne, le Boeuf Bourguignon, l’escargot de Bourgogne, l’attereau, la potée Bourguignonne.

Spécialités Val de Loire : Optez pour la géline de Touraine. Appelée aussi « La Dame Noire », cette petite poule noire à la chair fine est particulièrement goûteuse. Ou bien tournez-vous vers des rillons ou des rillettes de Tours, des saucisses au muscadet, des rillauds d’Anjou. Servez ces spécialités avec des mogettes – haricots blancs secs – pour un plat 100% Loire !

Les fromages : Ici on ne plaisante pas avec les accords fromage-vins ! Le Crottin de Chavignol – célèbre petit chèvre rond à pâte molle et à croûte fleurie – s’accompagne d’un Sancerre Blanc. Le Sainte-Maure-de-Touraine – connu pour son allure cylindrique et pour la paille de seigle qui le traverse en son milieu – se marie fort bien avec un Touraine Sauvignon ou un Chinon.

Le Val de Loire offre aussi quelques pépites à base de lait de vache. Le Cendré d’Olivet, par exemple, surprend par la variété de ses robes (de cendres, de foin ou de poivre). Quant au Curé Nantais, fromage de caractère, son histoire est déjà savoureuse. Sa recette aurait été transmise au XIXe siècle à Saint-Julien-de-Concelles dans le vignoble nantais par un ecclésiastique. A servir avec un muscadet, s’il vous plaît.

Les vins : Du Sancerre au Muscadet, la Loire offre cent vins !
En Loire, la nature des sols, le terroir mais aussi le climat particulièrement doux de la région donnent des vins spécifiques et des millésimes racés.

Vins doux, secs, pétillants, blancs, rouges, rosés… Vous trouverez forcément votre bonheur parmi les AOC prestigieuses de la région. Quelques noms pour vous mettre en bouche : le Sancerre – l’un des vins français les plus connus au monde –, le Chinon – vin rouge de grande classe que le Gargantua de Rabelais appréciait déjà –, le Muscadet, le Saumur

Pour mieux les découvrir, parcourez La Loire à Vélo, des collines du Sancerrois au pays Nantais. La dégustation fait bien sûr partie du programme !

Bières, eaux de vie, apéritifs et digestifs font aussi partie du patrimoine de Loire

La saviez-vous ? La région est aussi une « réserve naturelle de bière ». Certaines villes brassent encore la bière : Sancerre, Orléans (avec sa fameuse « Johannique ») et Chambord. Savez-vous aussi comment on fabrique l’eau de vie de poire william chez nous ? Dans les vergers orléanais, des bouteilles sont placées directement sur les arbres. Incroyable mais vrai. Le fruit contenu dans chaque bouteille permet à l’eau de vie de gagner toujours en saveur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s