4 : Blois – Angers

Départ Jeudi 6 août.
Un parcours encore très long aujourd’hui car 184 Km à parcourir.
Arrivée chez ma petite soeur adorée Christelle ainsi que toute sa petite famille Camille, Lili et Eliot et une grosse journée de pause après déjà 690 Km d’effectué en 5 jours.

Blois - Angers

Blois – Angers

Cliquez ici pour découvrir la carte détaillée

Départ  : BLOIS (41) – Arrivée :  ANGERS (49)
Distance : 184 Km – Dénivélé positif : environ 1500 m

Blois

Blois

Angers_chateau

Château d’Angers

Parcours détaillé : Trajet prévu sur l’Eurovélo6 (cliquez ici pour plus d’explications)
BLOIS – Chailles – Condé sur Beuvron – Chaumont sur Loire – Rilly sur Loire – Mosnes – Chargé – Amboise (ville royale avec son château en centre ville et le Clos Lucé dernière demeure de Léonard De Vinci) – Lussault sur Loire (aquarium)Montlouis sur Loire – TOURS – Savonnières grottes – La chapelle au naux – Bréhémont – Candes Saint Martin (ancien port de pêche et classé  parmi les plus beaux villages de France) – Parnay – Souzay Champigny – Saumurs – Gennes – le Thoureils – Saint rémy la varenne – la bohalle – la daguenière – ANGERS

Coté tourisme
BLOIS : http://www.bloischambord.com/ – http://www.blois.fr/
ANGERS : http://www.angers.fr/

Sur la route des distilleries !
Vous pouvez élaborer votre itinéraire en fonction des nombreuses distilleries de la région. A Saumur, la distillerie Combier est la plus ancienne du Val de Loire. A Angers, percez les secrets de la fabrication du Cointreau, cette célèbre liqueur aux extraits d’orange, distillée depuis 1849. C’est également dans la région angevine que vous pourrez goûter du Guignolet, liqueur aux cerises.

Spécialités culinaires
BLOIS : 
Les doux paysages regorgent de produits du terroir se déclinant au rythme des saisons : tendres asperges et confitures de mirabelles, liqueurs de fruits et croquets aux noisettes, faisans et champignons sauvages, palets solognots et petits fromages de chèvre fermiers…les foies gras et gésiers confits rivalisent de saveurs, tandis que les papilles s’adoucissent en croquant l’Aristocrate, précieux biscuit du XIXe siècle et voyagent en faisant fondre sous la langue les chocolats des maîtres chocolatier locaux.
Vins : Coteaux du Vendômois, Touraine, Touraine-Mesland, Cheverny, Cour-Cheverny, Valençay et Crémant de Loire

ANGERS : Les galipettes, sortes de gros champignons de Paris cultivés dans les carrières de tuffeau du saumurois, sont grillés nature et relevés à l’ail. La fouace, ce reste de pâte de pain que l’on jetait autrefois dans le four en attendant qu’il chauffe, se grignote avant ou pendant le repas. On l’aime garnie de rillauds, des petits morceaux de poitrine de porc cuits au chaudron.

On dit que déguster un bon crémet d’Angers serait comme goûter un nuage. Spécialité fromagère que l’on obtient en fouettant de la crème fraîche et des blancs d’oeufs en neige, le crémet se décline à la fraise, mirabelle ou pomme au fil des saisons.

Impossible également de résister aux Quernons d’Ardoise. Ces petits rectangles de nougatine caramélisés aux amandes et aux noisettes, enrobés de chocolat bleuté, s’avèrent être de redoutables friandises ! Les Angevins cultivent l’art de la gourmandise et la renommée des chocolatiers de la ville ne saurait le démentir.

Dans cette lignée, le dernier né le « Blanc de sable, Gourmandise de Loire », ravira les papilles des petits et des grands ! Un fondant de fruits rouges, enrobé de chocolat blanc sur un croustillant choco-noisette, voilà de quoi en faire fondre plus d’un !

Des liqueurs vintage : Cointreau, Menthe-Pastille, Guignolet, Triple Sec… Des noms évocateurs, au parfum presque suranné, du pur vintage ! Enfin jusqu’à ce que les barmen les plus branchés de la planète les déclinent en cocktails. Mais en Anjou, les distilleries n’ont que faire des modes et les alambics gardent leurs formules secrètes depuis des siècles, question de tradition. Parmi les stars de la région, le Cointreau, subtil mélange d’écorces d’oranges douces et amères et la Menthe pastille, liqueur de menthe blanche, ont acquis une réputation internationale.

Spécialités Val de Loire : Le Saint-Maure-de-Touraine AOC : C’est le produit phare de la Touraine. Ce fromage au lait cru est une authentique institution, servi comme tel ou intégré dans la composition de recettes plus complètes (salades, tourtes, sauces…).
De forme tronconique et traversé en son centre par un intrigant brin de seigle (destiné à faciliter, selon les versions, le transport ou l’affinage du produit…).
Le Saint Maure peut-être consommé frais comme plus affiné, suivant le goût de chacun. Ce « petit traversin de fromage » est protégé par une AOC depuis 1990, limitant sa production au sud du département, autour du village dont il a pris le nom. Là, au fil des routes sinuant dans la campagne, se succèdent les élevages caprins et les exploitations, plus ou moins artisanales, vendant ces fameux fromages de chèvre.
En savoir plus sur le Sainte-Maure-de Touraine

Les rillons et les rillettes : Les rillons et les rillettes de Tours formaient l’élément principal du repas que nous formions au milieu de la journée » Déjà, au XIXe siècle, Honoré de Balzac faisait l’éloge de la charcuterie tourangelle et de ses spécialités. Il décrit même les rillons « comme des restes de porcs frits, ressemblant à une truffe cuite » ! Autrefois mijotés au feu de bois, ces succulents dés de porcs peuvent accompagner un apéritif mais, servis en salade, ils sont idéaux en entrée et garnissent, en toute saison, les tables tourangelles. Les morceaux de porc plus fins, écrasés à la fourchette, sont réservés aux fameuses rillettes de Tours. Elles ont la réputation d’être moins grasses que celle des terroirs voisins : la proportion de graisse varie mais elle ne doit pas excéder la moitié. Leur confection est une tradition vieille de plusieurs siècles que de Grandes Maisons – mais aussi d’anonymes gourmets- perpétuent toujours aujourd’hui, suivant les méthodes héritées de nos grand-mères, chacune ayant laissé sa propre touche secrète ! Enfin, si rillons et rillettes peuvent être dégustées nature, ils sont parfois associés dans la composition des spécialités locales : repas de fouaces, tarte tourangelle aux rillons…

La géline de TouraineDepuis quelques années, la star des assiettes est sans conteste la Géline de Touraine, une poule rustique noire, descendante des races très anciennes (Noire du Berry, Courtes pattes) présentes en Région Centre. La Géline figurait déjà au XVIIIe siècle en très bonne place sous les halles de Paris, mais la race tomba peu à peu dans l’oubli. Elle sera finalement sauvée de la disparition par quelques passionnés, et c’est dans les années 80 que cette poule est redécouverte par quelques grands chefs locaux. Elle obtient même le précieux Label rouge en 2001. Ses qualités gustatives et la finesse de sa chair la placent sur les meilleures tables de la gastronomie tourangelle et française. « A la lochoise », en fricassée, en demi-deuil, en croûte de sel, à l’estragon ou tout simplement rôtie, cette « Dame Noire » s’accommode de mille façons.
En savoir plus sur la géline de Touraine

L’agneau de Touraine
Le lait de Touraine
Le porc de Touraine

La truffeRichelieu est le pays de la truffe, l’or noir trouve en effet ici des conditions très favorables à son développement. Chaque année à l’époque du cavage (période de récolte de la truffe de décembre à février), le village de Marigny Marmande est le théâtre de plusieurs éditions d’un marché à la truffe très réputé, auquel se bousculent tout ce que la Touraine compte de spécialistes.

Les fouacesLeur origine remonte au moyen-âge : ces savoureux petits pains sont alors cuits au près du foyer, d’où leur nom ! Aujourd’hui cuites au four, ces galettes sont servies encore chaudes dans des panières d’osier et accompagnent salades vertes, fromage de chèvre ou rillettes. Fourrées, elles peuvent aussi composer un vrai repas, comme dans certains restaurants de fouaces, nombreux dans le Pays de Chinon, le fief historique de Rabelais.

Les vins d’AOC Chinon Goûter à un des vins typiques du Val de Loire est une activité incontournable de votre séjour. Autrefois appelée le Berceau de François Rabelais, la ville de Chinon est aujourd’hui aussi célèbre que ses vins d’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). L’aire d’appellation s’étend sur près de 2 300 hectares. Le vin de Chinon est élaboré principalement à partir du Cabernet Franc, un cépage de haute expression. Il exprime des arômes de fruits rouges et de violette et permet aux vignerons d’élaborer desChinon Rouge et Chinon Rosé d’une grande richesse aromatique. Le cabernet-franc, dit « Breton » peut être accompagné par le cabernet-sauvignon. Certains vins plus tanniques sont élevés en fûts de chêne afin d’affiner leur expression. Les élégants rosés aux arômes primaires très fruités sont des vins de soif par excellence. Quant au Chinon blanc, élaboré à partir du cépage Chenin appelé également Pineau de Loire, il reste très minéral avec des arômes très floraux.

En savoir plus sur les Vins d’AOC Chinon

Les recettes gourmandes de Touraine : 

Tajine de Géline de Touraine aux fruits secs et poires tapées
Télécharger la recette

Géline de Touraine aux asperges vertes et morilles
Télécharger la recette

Fricassée de poulet fermier de Touraine aux légumes anciens
Télécharger la recette

Purée de pommes de terre au Sainte-Maure-de-Touraine à l’huile de noisettes
Télécharger la recette

Carré d’agneau Maine-Touraine en croûte de pain d’épices et pommes tapées
Télécharger la recette

Raviole de boeuf au Sainte-Maure-de-Touraine aux éclats de noisette
Télécharger la recette

Galettes de sarrazin aux rillettes de Porc de Touraine et fruits secs
Télécharger la recette

Wok de poulet fermier de Touraine sauce soja
Télécharger la recette

Parmentier d’agneau Maine-Touraine au fromage de chèvre frais
Télécharger la recette

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s