11 : Bergerac – Brive la Gaillarde

Départ vendredi 14 août

Bergerac - Brive la Gaillarde

Bergerac – Brive la Gaillarde

Cliquez ici pour découvrir la carte détaillée.

Départ  : BERGERAC (24) – Arrivée :  BRIVE LA GAILLARDE (19)
Distance :113 Km – Dénivélé positif : environ 1110 m

Bergerac

Bergerac

Brive et une de ses terrasses

Brive et une de ses terrasses

Parcours détaillé : 
BERGERAC CreysseLiorac sur LouyreSainte foy de LongasSaint Alvère (et sa truffe) – Mortemard – Thenon – La Farge – La Bossenie – Azerat – La Boissière – Charpenet – Le Lardin Saint Lazare – Terrasson la Ville Dieu – L’Arche – Saint Pantalon de l’Arche – Le Mazaud – BRIVE LA GAILLARDE

Coté tourisme
BERGERAC
 : http://www.bergerac-tourisme.com/
BRIVE LA GAILLARDE http://www.brive-tourisme.com/

Spécialités culinaires :
BERGERAC : voir étape 10
BRIVE LA GAILLARDE et ses environs :
La tarte à la caillade, le Milhassou, l’andouille de viande, l’omelette aux cèpes, la bouriquette, la châtaigne blanchie, la flognarde, la mique, la morue à la limousine, la moutarde violette de Brive, la potée limousine, la sanguette, la soupe d’ortie, la tête de veau, la truite au lard, le boulaigou, le clafoutis, le tourtou, le velouté de Potiron aux châtaignes, les cèpes farcisle Grillon de Porc.

La Truffe Noire, du nom scientifique « tuber mélanosporum », est bien présente en Pays de Brive principalement sur les terres calcaires du Causse Corrézien ainsi que sur celles de l’Yssandonnais.
Le Foie gras, d’oie ou de canard, est issu d’une tradition d’élevage et contribue à la réputation de Brive comme terre de la gastronomie.
Les élevages de veau de lait élevé sous la mère (qui ont permis à Objat d’être labellisé Site remarquable du Goût), les bovins labellisés « boeufs du Limousin » et autres ovins de qualité contribuent à la notoriété de Brive.
Lorsque vient la saison de la cueillette, les bois corréziens voient affluer bon nombre de promeneurs, en quête de cèpes, de girolles et de nombreuses autres varités de champignons peuplant nos forêts.
La vigne d’autrefois retrouve ses lettres de noblesse près d’Allassac avec « Les Côteaux du Saillant » et du côté de Branceilles avec le « 1001 pierres ».
La pomme du Limousin ne date pas d’hier… ce sont les romains qui ont implanté les premiers pommiers en provenance du Moyen-Orient, tant et si bien que l’on retrouve trace de notre pomme dans des écrits  datant du XVIIIè siècle. Quoiqu’il en soit, c’est aujourd’hui la seule pomme de France sous AOP !
La Noix AOC du Périgord… suit sa route aussi en Pays de Brive, la géologie étant propice à sa production. Franquette, Grandjean, Corne et Marbot sont les 4 variétés de cette AOP.
Les viandes : Le porc cul-noir, l’agneau du Limousin, la fraise de Beaulieu, la noix marbo, le boeuf limousin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s