L’étape 7 : beaucoup de joyeuses rencontres…

Bonjour à tous

Et bien me voici plus en forme que jamais grâce au massage de la veille il va falloir en profiter car la seule étape de repos est passée…

L’étape du jour m’emmènera donc de Avrillié (à coté d’Angers à Pornic, atlantique me voilà…

Départ donc à 8h de la maison de Cricri et Camille pour un trajet de 151 km normalement qui se transformera en 177 car des petites embrouilles arrivent en cours de route.

Au départ de la maison nous avons rencontré les voisins qui voulaient absolument me voir. Nous avons discuter 5 Mn car eux aussi devait partir en camping car et pour Mâcon en plus c’était drôle.

Allez le départ est lancé Fredo en tête suivi de deux Jeannie Longo en fin devrait je dire Pauline Ferrand-Prévost plus jeune et plus jolie et une championne de cyclisme aussi.

image

C’est parti pour la traversée de villages très jolis mais pas de quoi faire une photo. Les villages de Saint Léger des Bois, les Essarts….

La route que je vais prendre est la route des vignobles Anjou-Saumur.

Puis la première photo l’église de Saint Augustin des Bois

image

31ème Km je passe la Loire pour la longer pendant un petit moment au niveau de Mesnil en vallée

image

image

Sur la route j’ai pu lire l’île Bigeard à vendre tiens je savais pas que Papy Étienne avait une île !!! Au niveau de Saint-Laurent du Mottay

image

Puis me voilà à travers le village de le Marillais et Notre Dame du Marillais

image

image

A Marillais également une statue du Christ assez sympa compte tenu de ce qu’on voit.

image

Je passe ensuite par un petit village qui s’appelle Bouzillé ce qui est tout mon état inverse aujourd’hui mais pour combien de temps..

Enfin depuis que je vois le panneau de la route des vignobles je trouve une carte complète la traçant à Drain.

image

12h L’heure de manger à Champtoceaux pour Lamy et moi et de faire les deux premières rencontres imprévues mais super sympa.

La première rencontre est une dame et sa fille qui parcourent la Loire à vélo avec le papa et le frère. Un jour sur deux ce sont les hommes qui roulent et les filles ont le véhicule et le lendemain c’est l’inverse, si j’ai bien compris. Si vous lisez ce post n’hésitez pas en commentaire à me dire si je me trompe mesdames.

Cette dame me racontais une anecdote assez rigolote arrivée 5 mn auparavant : un livre lui est tombé presque dans les bras d’un arbre où de je ne sais où sur lequel il y avait un petit mot lisez moi si vous voulez mais rapporter moi avant le 17 octobre qu’une autre personne puisse lire

Elle va donc faire ce qu’on lui demande, trop bizarre. Je lui donc donné l’adresse de mon blog qu’elle m’a promis de regarder. Si vous me lisez gente dame mettez moi vos prénoms en commentaire car dans la discussion on oublie de le demander, merci.

image

Lamy et moi mangeons donc au bord de la Loire vue du haut en contemplant donc un magnifique paysage.

image

image

image

Puis une autre dame et ses deux filles intriguées sont venues me poser des questions de ce que je faisais et je leur ai donc raconter mon périple et elle ont adoré. Merci à toutes d’avoir partager ce moment avec moi et laissez moi bien vos prénoms.

image

Une propriété privée rencontrée sur la route a champtoceaux qui parait être un ancien bâtiment religieux vu le portrait sur le portail.

image

Juste après le village un joli pont.

image

Une vue à la Chapelle

image

Un autre pont Saint julien de Concelles

image

image

Une vue de Basse Goulaine

image

Du 76 km au 96 km ce fut une piste pour les vélos longeant la Loire qui m’emmena jusque Nantes ou j’ai pu voir un des personnages de Cars en mauvais état (Martin) sauf que lui s’appelle joseph ça doit être le cousin…. En passant par le chemin de hallage.

image

image

Deux vues de Nantes que je n’ai fait que brièvement traversé mais une autre très belle rencontre avec des espagnols cette fois-ci qui faisait la Loire à vélo et dont Nantes était leur dernière étape c’était super sympa même si je ne parle pas trop espagnol on a pu se comprendre trop drôle…

image

image

image

30 minutes après ma sortie de Nantes une envie de sucre se fit sentir et je devais ravitailler donc rentrons dans un bar et buvons un coca.

image

Me revoilà parti et au bout de deux heures vers 16h15 je me dis qu’il fallait quand même que je fasse une photo de vignoble car on était sur la route du vignoble quand même..A Port Saint Pierre

image

image

Une vue d’une jolie rivière sur le parcours avant d’arriver sur Port Saint Pierre et son église.

image

image

Là les ennuis commencent à une trentaine de kilomètres de Pornic car la route que je devais prendre est une route pour automobile et donc interdite aux vélo et à chaque fois que je prenais une petite route en parallèle ça me ramenait sur cette grande route. Même les gendarmes m’ont indiqué un truc qui n’a pas été concluant, il n’ y a qu’a 10 Km de l’arrivée que j’ai pu suivre une route pour moi jusque Pornic.

Enfin arrivé après près de 170 Km au compteur.

Ce soir pas de couchage je devais donc trouver l’office du tourisme me voici donc parti sur le port et il y avait un monde, il devait se passer quelque chose. Le vélo et la remorque à coté de moi j’essayais de me frayer un chemin et presque au bout j’aperçois la fraiseraie dont Thierry m’avait parler où les glaces à la fraise sont les meilleures du monde…

Pas de bol l’office du tourisme est à l’opposé d’où je suis il a fallu donc retraversé le monde pour enfin atteindre cet office. J’ai pu voir tous les campings existants sur l’ordinateur et me voilà parti pour les appeler un par un. Au bout de 5 camping car bien sûr ils étaient tous plein, un me dit que malgré qu’ils soient plein ils vont me trouver une place ouf et ce fut le camping la Chênaie à 4 Km du port. Merci à eux pour leur aide, cliquez ici pour le lien vers leur site.

Je pars donc m’installer au camping, une première dans le périple, la tente toute neuve à donc été déballée et montée en un clin d’oeil.

image

Une fois la douche prise et pris un encas me voilà parti en vélo sans remorque sur le port pour enfin manger ma glace tant attendue. et c’est là que j’ai appris que ce soir il y avait un Carnaval et un feu d’artifice voilà pourquoi il y avait tellement de monde. C’est un couple et leur enfants qui m’ont dit ça et j’ai pu également leur raconter mon périple car il m’avait vu en tenue à l’office tout à l’heure et ils se sont demandé ce que je faisais.

J’ai également bien discuter et rigoler avec la patronne de la Fraiseraie à qui
j’ai dit que la fraiseraie était connue jusqu’à Mâcon tout en lui racontant mon périple.

image

image

Je suis allé ensuite réservé ma table pour manger le soir et en avant pour les photos du port où le soleil avait fait son apparition car il avait fait gris toute la journée et la température n’avait pas passé les 25 degrés tant mieux, on était très bien sur le vélo.

image

image

image

image

image

image

image

21h en avant pour diner au Bistronomi’k et là une nouvelle rencontre 4 jeunes qui aiment les aventures à vélo également et qui m’ont indiqué un autre réseau le warmshower qui est un réseau spécifique cycliste.

Je regarderais on sait jamais me manque encore des couchages. Nous avons discuter au moins 15 mn c’était super sympa.image

Allez maintenant à table et voyons les spécialités de Pornic ou plutôt nantaise.

Voilà mon menu :

En entrée : le curé Nantais pané

En plat principal : des magrets de camards locaux

En dessert le gateau nantais.

image

image

image

Voici quelques photos que j’ai pu faire du Carnaval qui se detoulait pendant mon diner :

image

image

image

image

Sans oublier la partie gastronomique

image

Il était enfin temps de se préparer pour aller voir le feu d’artifice. Une fois en place et le feu prêt à partir il s’est mis à pleuvoir et moi en petit maillot je me suis dit qu’il fallait rentrer au camping si je ne voulais pas être trippé comme on dit par chez nous !!! Donc pas de feu dommage même s’ils l’ont tiré quand même car arrivé au camping je les ai bien entendu.

Voilà pour aujourd’hui. Bonne nuit et à demain pour de nouvelles aventures

Me voici donc dans ma tente prêt à dormir.

Bonne nuit et à demain pour de nouvelles aventures…

Publicités

2 réflexions sur “L’étape 7 : beaucoup de joyeuses rencontres…

  1.  

     

    Hello Fredéric

     

     

      La bonne ville d’Angers a bien changé depuis ma jeunesse, j’aime bien tes descriptions gastronomiques.

     

    Cependant malgré toutes ces agapes,tu gardes ou même tu affines ta ligne………en tout cas comme avec la chaleur je n’ai pas trop faim ,tu m’incites à la gourmandise.

     

    Courage ,je t’embrasse.

     

    Dominique LAGRANGE Clos des Capucines 9, Cours Moreau 71000 MÂCON

     

     

     

     

     

     

    > Message du 11/08/15 23:22 > De : « Un jour un ami » > A : dd.lagrange@wanadoo.fr > Copie à : > Objet : [New post] L’étape 7 : beaucoup de joyeuses rencontres… > >WordPress.com

    Frédéric BOULICAUT posted: « Bonjour à tous et bien me voici plus en forme que jamais grâce au massage de la veille il va falloir en profiter car la seule étape de repos est passée… l’étape du jour m’emmenera donc de Avrillié (à coté d’Angers à Pornic, atlantique me voilà… « 

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s